Le phare des sirènes Rascal : ill. Régis Lejonc, Didier jeunesse, 2007

Après la guerre, Ange, le gardien de pahre que tout le monde appelle Geule cassée, guette depuis sa tour de pierre le retour de Swidja, son amour perdu. Dans une solitude bercée par un océan tumultueux, il raconte son histoire… Poignant, triste, émouvant,… on plonge dans les tableaux avec délice et on en ressort ému par la profondeur du récit,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.